Thomas Lombard – Transformations

Thomas Lombard – Transformations

Je dois l’avouer, j’ai une tendresse particulière pour le Stade Français de Max Guazzini. Pour le provincial que j’étais, tout frais arrivé sur Paris, les matchs en pesage dans le vieux Jean Bouin était bien plus que du sport. Je retrouvais le plaisir du gazon, accoudé à la barrière derrière l’en-but. Alors quand un des joueurs de l’époque sort un livre, forcément, l’envie de le chroniquer vient naturellement.

Les années Showbizz

Si vous suivez le rugby vous connaissez forcément Thomas Lombard, international français, 4 fois champion de France avec le Stade Français et depuis la fin de sa carrière consultant sur Canal + et RMC.

La première partie du livre revient sur sa carrière, l’origine de son amour du Rugby. De son club formateur du Chesnay au Racing Metro 92 en passant par le lycée Lakanal, le Racing Club de France et bien évidemment les années fructueuses au Stade Français sans oublier son passage par l’Angleterre à Worcester.

Le rugby est avant tout une histoire d’hommes, l’ex-Stadiste le rappelle à de nombreuses reprises. Notamment au travers des barbecues, des fameuses troisièmes mi-temps et autres sorties de socialisation ^^

Au Stade Français il côtoiera des vieux briscards tel Vincent Moscato (qui le fera venir plus tard sur RMC) mais aussi Bernard Laporte pour lequel il semble avoir une grande estime malgré ses fameuses monumentales colères.

Pour mon lectorat féminin, sachez aussi qu’il faisait parti du premier casting des « Dieux du Stade » !

Thomas Lombard a démarré sa carrière au moment où le Rugby basculait dans l’ère professionnelle. Il a donc côtoyé à ses débuts ses ainées qui eux conciliaient sport et activité professionnelle. Une position privilégié d’observateurs du changement radical qu’a subit le Rugby mais surtout pour rappeler des évidences et faire des propositions concrètes.

De joueur à consultant

La transition fut rude, de retour au Racing Metro 92, Thomas Lombard perd consécutivement le match pour la remontée en TOP 14 et ses illusions de joueur. En cause, le diagnostic d’une malformation cardiaque le rendant inapte à la pratique du sport de haut niveau.

Si dans la vie l’annonce fut surement dure à digérer, dans le livre cela ne constitue qu’une transition vers la deuxième partie dédiée à un état des lieux du rugby actuel et aux propositions concrètes. Rien à voir avec le pleurnichard « Quand j’étais Superman » de son ex-coéquipier au Stade Français, Raphael Poulain (que j’avais tout de même apprécié).

L’influence de l’argent rabat les cartes du Rugby, faisant du TOP 14 le championnat le plus attrayant pour les meilleurs joueurs du monde entier au détriment de nos joueurs nationaux et par conséquence de l’Equipe de France. Quota de joueurs français, organisation du calendrier, intégration du sport à l’école, préparation de la reconversion professionnelle, tout y passe.

Je retiens notamment l’idée d’un calendrier international uniformisé qui s’étendrait de mars à novembre. Sans doublon, avec des compétitions regroupées. Par exemple, le tournoi des Six Nations s’étendrait sur 5 semaines consécutives.

… en France, la saison débuterait par le championnat, puis viendrait le tournoi des Six Nations et la Coupe d’Europe. retour ensuite au championnat, puis tournée dans l’hémisphère sud et, en fin de saison, les tests de l’automne. …

En résumé

Bien écrit, Transformations est bien plus qu’une biographie. Au travers de son livre, Thomas Lombard a voulu partager sa vision du rugby moderne et de ce qu’il devrait être. La seconde partie du livre m’a même fait penser au programme d’un candidat en campagne, alors Thomas, des ambitions ?

Transformations aux éditions de la Marinière, préface de Max Guazzini, 16,90€.

Partager sur les réseaux :
Ecrit par Ludo Bonnet

Parisien avec un drôle d'accent du sud, je suis le fondateur de Blogosports.com Au travers du blog, j'essaie de partager les différentes facettes qui composent le sport : de la pratique à la compétition qu'elle soit amateur ou professionnelle.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez cet article ? Partagez le avec vos amis !